BangBang : bangbangblog.com

LE BLOB

Le Retour du Mort-vivant…

Kristof G
3 juillet 2007

13 films (et plus) ensanglantés à reviewer + une St-Jean à campée/arrosée + pluisieurs entrevues/articles à rédiger + une vie de garçon à enterrer (eh oui, Kristof G. s’en va à La Vegas le 7/7/7 se marier) = un type exténué au sourire toujours aussi disproportionné.

FANTASIAAAAARRRRGGGGHHHH commence jeudi et on a hâte en maudit! Ça regarde trop bien pour cette 11e édition, car je n’ai eu que très peu de déceptions dans le minuscule échantillon (13 films sur 150) que j’ai eu le bonheur de visionner en primeur. De l’horreur internationale mur à mur durant tout le festival.

Alors que je serai dans ce désert américain éclairé au néon et au houblon avec ma fiancée bientôt-mariée, je vous donne comme mission de commencer le festival pour moi, avec ces petites suggestions: le manga éclaté TEKKON KINKREET (fait par quelques artisants de l’incroyable MIND GAME), le slasher imbibé HATCHET (avec Kane ‘Jason’ Hodder, Robert ‘Freddy’ Englund et Tony ‘Candyman’ Todd), le Pakistanais HELL’S GROUND, SPIRAL (du même réalisateur que HATCHET), le retro/exploitation VIVA, le documentaire ‘animalier’ YOUR MOM KILLS ANIMALS et le mutant WOMAN TRANSFORMATION.

Je serai de retour le 10 juillet marié (!), plein à craquer (?) et avec d’autres conseils bien dégorgés…

Un commentaire
  • Denis Demartin
    6 juillet 2007

    Des films ensanglantées? Oui, j’en conviens.

    Une St-Jean bien arrosée? Effectivement, c’est avec les bouteilles vides que j’ai payé mon retour.

    L’enterrement de vie de garçon? Bien disons qu’enterré aussi creux, on n’aurait jamais pu s’en sortir sans une parfaite maîtrise de la Frappe Explosive de Pai Mei!

    Ne t’inquiète pas pour le Fantasia. On est là dans l’ombre et on veille au grain…Et au gin!

    Mais maintenant, vole vers ton destin mon brave! C’est toujours les meilleurs qui partent en premier.

    Félicitation à vous deux!!!

LE BLOB

Kristof G

Exilé du Saguenay, Kristof G. est un reporter, mais surtout un spectateur, que ce soit de shows hauts en couleur (de musique qui rap’, qui frappe ou qui décape), d’expositions d’art fonceur et/ou racoleur et de films d’horreur comme d’auteur… bref, de tout ce fait vibrer cet authentique rêveur (et parfois ‘gameur’), qui critique et rime – en crime – sans reproche ni peur.